Moisissure des neiges - Microdochium nivale (Fusarium oder Gerlachia nivalis)

 

Qui n’a pas vu au printemps des petites à grandes taches brunes formées par des graminées mortes? Dans la plupart des cas, elles surviennent après une infection automnale ou au début de l’année. Mais des soins appropriés au printemps peuvent y remédier. Plus vite ces taches seront recouvertes par de bonnes graminées pour gazon et moins les graminées adventices (p.ex. poa annua) pourront s’y établir.

La moisissure des neiges n’est pas liée au gel ni à la neige. L’infection peut avoir lieu lorsque l’humidité de l’air est élevée et les températures entre -1C et 15C.

Dégâts

  • Au début, petites taches grisâtres (Ø 3 à 6 cm)
  • Avec le développement de la maladie, les taches grandissent (Ø jusqu’à 25 cm) et peuvent se rejoindre.
  • Le bord des taches est souvent plus foncé.
  • Quand l’humidité de l’air est élevée, il se forme un mycélium dense de couleur gris à rose.

 

Facteurs favorisant la maladie Mesures préventives
Humidité prolongée au niveau des plantes (rosée, brouillard, gazon tondu trop haut) Gazon court avant l’hiver (dernière tonte à 4 cm)
Surface de sol drainant mal (zone compactées, eau stagnante) Couche superficielle du sol sèche (aérer, scarifier, sabler, éventuellement drainer)
Températures changeantes (périodes froides/chaudes) -
Pas de repos hivernal pour les graminées -
Couverture de neige sur sol non gelé -
Couverture de feuilles ou déchets de tonte laissés sur place Ramasser les feuilles et les déchets de tonte en automne
Manque de circulation de l’air, aux abords des haies ou sous les arbres Éventuellement une taille
Apport trop important d’azote en automne Fertilisation équilibrée
Manque de potasse Apport en automne d’engrais riche en potasse

 

Gazon malade

Gazon malade

Un mycélium de moisissure des neiges

Un mycélium de moisissure des neiges

La règle générale est la suivante

  • Les gazons lacunaires qui ont subi des attaques de maladies hivernales devraient être fertilisés tôt, soit jusqu'à environ la fin mars.
  • Après une infection, scarifier au printemps et évacuer les déchets contaminés.
  • Eventuellement, gratter les petites surfaces contaminées avec un râteau à feuilles.
  • L’important est de faire un sursemis des zones dégarnies avec un mélange gazon de haute qualité. Ainsi on évitera une colonisation par des graminées adventices.