Tondre le gazon à l’aide d’un robot, passons cela au peigne fin!

De quoi faut-il tenir compte actuellement?

Poa-trivialis2.JPG
Poa trivialis « redressé »

 

Grâce à des coupes fréquentes, le gazon est stimulé et va former davantage de pousses latérales. Il en résulte une végétation plus dense et résistante. Il est cependant très important de garder un œil sur la composition de la pelouse. En effet, les coupes favorisent la pousse des espèces souhaitées comme le raygrass et le pâturin mais également des graminées non désirées. Celles-ci ne sont généralement visibles qu’en y regardant de plus près.

Lors de la tonte, et contrairement aux tondeuses traditionnelles, les robots ne génèrent pas d’aspiration d’air qui redresse les plantes. De ce fait, l’herbe reste à plat sur le sol et certaines plantes poussent à l’horizontale. C’est pourquoi, suite à l’utilisation d’un robot de tonte, des herbes indésirables peuvent complètement supplanter une pelouse saine en quelques années. Par conséquent, le gazon perd en résistance, se dessèche plus rapidement et devient sensible aux maladies.

 

Nos conseils:

  • Ratisser la pelouse plusieurs fois par an pour redresser, voire arracher, les variétés de Poa à enracinement superficiel.
  • Ensuite, tondre la pelouse à l’aide d’une tondeuse traditionnelle à une hauteur de 3.5-4cm et évacuer les déchets de tonte.
  • Effectuer un sursemis sur les zones lacunaires.

 

Entretiens complémentaires:

  • Une fertilisation régulière est indispensable, utiliser éventuellement des engrais organiques pour favoriser la décomposition du feutre.
  • Scarifier la pelouse 1 à 2 fois par an.
  • Un sursemis avec UFA Régénération Highspeed est essentiel pour supprimer le développement d’herbes indésirables.
Espaces-Verts-Info.JPG

Pour en apprendre plus sur le thème des robots de tonte :
https://www.ufasamen.ch/fr/rasen-know-how/maehroboter

ou commandez notre ESPACES VERTS Info pour vous, votre équipe et vos clients.

 

Retour à la vue d'ensemble